Album photo

  • 1
  • 2

DéFI votera en faveur de la proposition de loi présentée par le monde académique

Ce vendredi 1er février, des professeurs d’université, constitutionnalistes et environnementalistes ont présenté une « loi spéciale climat ». Cette proposition de loi revoit les objectifs belges en matière climatique à la hausse tout en y respectant le principe de justice sociale. 
Par la voix de son président Olivier Maingain, DéFI annonçait sur Twitter être « prêt à discuter et voter la loi climat préparée par les professeurs d’université. » « Allons de l’avant! Plus de tergiversations« , a poursuivi le président de DéFI.

Lire la suite...

DéFI demande une réunion d’urgence des Ministres compétents de la FWB, de Bruxelles et de la Wallonie pour que cesse cette mascarade

C’est avec stupéfaction que DéFI a pris connaissance de l’adoption en première lecture de la mesure visant à soutenir les étudiants wallons qui fréquentent une institution wallonne et « kotent » loin de chez eux en leur octroyant une prime annuelle de 1.000 €. Pour DéFI cette mesure totalement inégalitaire et protectionniste, est la preuve par l’absurde de ce qu’il ne faut surtout pas faire, et du danger que représente la régionalisation de l’enseignement.

Le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit siffler la fin de la récréation et réunir d’urgence les ministres wallons et bruxellois compétents pour empêcher qu’une telle mesure discrimine non seulement les Wallons entre eux, mais également les Bruxellois et les Wallons qui sont de factoencouragés à choisir un établissement situé uniquement sur leur territoire régional. Ceci pose beaucoup de problèmes notamment pour les établissements qui se sont spécialisés dans un enseignement (art, cinéma, médecine vétérinaire, …) et qui n’existent tantôt qu’à Bruxelles, tantôt qu’en Wallonie.

Lire la suite...

Découvrez les priorités de DéFI

Priorités de DéFI en matière de politique contre le réchauffement climatique et le renforcement de la qualité de l’air

=> Adopter avant les élections du 26.05.2019 la proposition de loi spéciale présentée par les professeurs d’université, visant à définir les objectifs globaux de la Belgique en matière de politique climatique.

=> Obliger les producteurs de biens et prestataires de services de déterminer pour chaque bien et chaque service le coût de leur empreinte environnementale et plus spécifiquement l’évaluation de leur émission de gaz à effet de serre. Il s’agit de permettre aux consommateurs d’avoir une information transparente pour déterminer leurs choix et adopter les bons comportements favorables à l’environnement, voire compenser par des actions concrètes, le coût environnemental de leur consommation.

=> Imposer à toutes les compagnies aériennes, ayant des vols au départ ou à destination de l’Europe, de payer une redevance correspondant au coût que représentent à 15 % de leurs émissions de CO2 sur l’ensemble de leurs trajets et instaurer une taxation spécifique sur le fuel maritime. 50 % du rendement de ces redevances/taxes seront affectés à la transition énergétique et à la performance énergétique des bâtiments et 50 % le seront à l’octroi d’un chèque mobilité aux citoyens qui utilisent des modes de transport conformes à l’exigence environnementale (le montant du chèque sera déterminé en fonction des revenus).

Lire la suite...

Question orale, conseil communal du 19 décembre 2019

 

Le centre-ville et son parking

Monsieur le Bourgmestre en décembre 2017, le Collège décidait d’octroyer la gratuité du parking, géré par City Parking, chaque samedi du mois de décembre, ce qui avait pour objectif d’attirer plus de chalands auprès des commerces du centre-ville t et de surcroît à proximité de la patinoire.

Immédiatement DéFI Gembloux a félicité le Collège de l’initiative et vous suggérions de continuer sur votre lancée de maintenir l’action durant les mois de dit de soldes à savoir janvier et juillet. (Votre réponse fût plutôt positive : « …la proposition qu’il contient rejoint les réflexions du Collège développe dans le but de soutenir l’attractivité du centre-ville et qui l’ont conduit, cette année, à élargir les plages de gratuité tous les samedis du mois de décembre. Pour l’année prochaine, nous ne manquerons pas de prendre en considérations votre suggestion. »)

Malheureusement, en janvier 2018, les clients ainsi que les commerçants n’ont pu compter sur la gratuité du parking.

Par contre en juillet 2018, bingo, la gratuité du parking revenait pour le plus grand plaisir des clients du centre-ville, mais également des habitués de Gembloux Plage.
Nous voilà arrivé en décembre 2018 avec son traditionnel parking gratuit le samedi.

Monsieur le Bourgmestre voici mes questions :

Lire la suite...

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données