Devenez Démocrates Fédéralistes Indépendants

DEFI Logo BaselineEn octobre 2018, les gemblouxtois(es) voteront pour leurs représentants au conseil communal. Notre défi est de construire une liste de 29 candidat(e)s motivé(e)s par la gestion locale.

Pourquoi nous rejoindre?

1. DéFI est fidèle a ses engagements
2. DéFi se sont des femmes et des hommes de conviction attachés à la défense et au développement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Ils sont les seuls à s’opposer au confédéralisme, porte ouverte à la destruction de notre pays
3. DéFi a démontré ses compétences en matière de bonne gestion des finances publiques
4. DéFi est le seul parti à vouloir inscrire dans la Constitution belge le principe de la laïcité de l’Etat
5. DéFi est pour la défense de l’entreprise privée (en particulier des PME et TPE) et pour l’économie sociale de marché qui implique la solidarité à l’égard des plus fragiles. C’est la base même du libéralisme social qu’ils sont les seuls à incarner.
Si vous adhérez à ces valeurs et si vous souhaitez, en 2018, jouer un rôle actif à Gembloux rejoignez-nous!
Pour ce faire, entrez en contact avec Carlo Mendola au 0471/58 91 83 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

Cliquez ici pour devenir membre

Petite enfance: Rencontres et discussions

petiteentfanceDéFI considère l’école comme le véritable moteur de l’intégration citoyenne
En vue de l'élaboration de notre programme communal, nous vous convions à un débat sur le thème de la petite enfance le mecredi 21 décembre à 19h30 au Café Le Der av de la Faculté (inscritption souhaitée: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
.
L’enseignement fondamental concerne environ 500.000 enfants en Communauté  française
et l’enseignement secondaire (général, technique et professionnel) concerne 360.000 élèves environ. Les communes et provinces exercent une large part de responsabilité dans cette organisation car elles sont les pouvoirs organisateurs de plus de la  moitié de ces écoles fondamentales
DéFI  souligne le rôle fondamental joué par l’échevin de l’enseignement:
 il exerce une responsabilité importante dans l’organisation,
dans le choix des enseignants et dans les orientations pédagogiques suivies.
L’échevin doit veiller à organiser une bonne concertation avec les directions d’écoles sur lesquelles il exerce la tutelle et, le cas échéant avec son coordinateur pédagogique, de façon à permettre
une autonomie des établissements, qui est un des facteurs
clé de succès d’un enseignement.

Lire la suite...

Election du Chef de file

CarloCarlo Mendola sera le prochain chef de file de DéFI Gembloux en vue des élections communales de 2018.
Ce père de famille a rejoint Gembloux fin 2014, commune dans laquelle il travaille depuis bientôt 20 ans, avec la ferme intention d’installer le parti d’Olivier Maingain dans le paysage politique local. Il n’a rien d’un novice en politique. Ancien conseiller CPAS et Président de section à Etterbeek, il a eu la chance d’être collaborateur au sein de plusieurs cabinets ministériels et a également occupé le poste de secrétaire général des Jeunes FDF (devenu DéFi Jeunes il y a quelques mois).

C’est à lui que l’on doit, fort logiquement, la création de la section DéFI Gembloux en mai 2015. Le succès est au rendez-vous. En quelques mois, il a réuni autour de lui une équipe jeune et motivée, constituée de :

· Laurent Katz (vice-président)

· Thomas Katz (secrétaire)

· Noëlle Laurent (secrétaire adjointe)

· Amaury Alexandre (Président de DéFI Jeunes et trésorier faisant fonction).

Lire la suite...

5e Congrès doctrinal de DéFI

Le 11 décembre prochain, nous nous retrouverons pour notre cinquième Congrès doctrinal, qui sera organisé à Charleroi , de 9 h 45 à 13 h

Il aura pour thèmes généraux l’environnement, l’énergie et la ruralité.

A cet égard, nous y développerons les domaines de l’environnement, de la transition énergétique , de l’agriculture, ou encore de l’écologie urbaine.

A l’instar de notre Congrès du 16 octobre , nous organiserons celui du 11 décembre en ateliers.

Lire la suite...

N4 Enfin le début des travaux!

DéFI Gembloux se réjouit!

En effet, l’aménagement des feux tricolores entre la rue Baty de Fleurus et la N4 a enfin débuté.

Pour rappel, c’est depuis le mois d’avril 2016 que DéFI Gembloux demande aux autorités gembloutoises de prendre des mesures pour sécuriser ce tronçon. Trop d’accidents ont déjà eu lieux sur cette nationale traversant notre belle ville.

DéFI Gembloux veillera à ce que le chantier avance comme prévu.

En plus du tricolore au Baty de Fleurus, le marquage est rénové sur tout le tronçon évoqué. Des îlots sont démontés pour passer à deux bandes sur la plus grand distance possible. Le chantier devrait se terminer vers le 4 novembre 2016. Les feux devraient être opérationnels pour le 15 novembre 2016. Ces travaux contribuent à renforcer la sécurité des usagers.

Néanmoins aucune politique ne pourra jamais aller à l’encontre des comportements abusifs de certains usagers. Il lui revient, néanmoins, d’assurer la protection de tous les usagers et de réduire, autant que faire se peut, les risques liés à notre mobilité.

DéFI Gembloux restera bien entendu très attentif à la sécurisation globale de la N4.

Ci-dessous le plan des travaux (source: Facebook)

DéFI Jeunes se mobilise pour lutter contre le SIDA, rejoignez-les !

La Journée mondiale de lutte contre le SIDA aura lieu ce jeudi 1er décembre. A cette occasion, DéFI Jeunes organise des distributions de préservatifs accompagnés de messages de sensibilisation auprès des jeunes en Wallonie et à Bruxelles. Ces distributions auront lieu dans plusieurs villes et sur plusieurs campus étudiants.

DéFI Jeunes souhaite rappeler que le SIDA mais aussi les autres maladies sexuellement transmissibles (MST) sont toujours bien présentes dans nos sociétés et qu’il est important de se protéger. Ensemble, luttons contre la transmission de ces maladies !


Lire la suite...

Organisation des élections communales d’octobre 2018 – Appel à candidatures

La section DéFI de Gembloux, se présentera aux suffrages des électeurs lors des prochaines élections communales d’octobre 2018.

Pour préparer cette échéance et conformément aux statuts du parti, nous adressons les trois appels à candidatures suivants :

– Appel à candidatures comme chef/fe de file.

Elu/e par l’assemblée générale, ce/tte dernier/re est chargé/e de coordonner l’élaboration de la liste des candidats aux prochaines élections communales et est la personne qui sera normalement appelée à tirer la liste DéFI.

– Appel à candidatures comme sage, membre de la commission électorale locale.

Désignés par vote secret par le comité de la section, deux « sages » composeront, avec le/la chef/fe de file, une commission électorale chargée de préparer les listes électorales selon la procédure prévue aux articles 49 et suivants des statuts des instances locales et provinciales.

– Premier appel à candidatures aux élections communales 2018. Un deuxième appel sera lancé en septembre 2017. Le cas échéant, un troisième et ultime appel sera lancé en janvier 2018.

Peut poser sa candidature aux élections communales

Tout citoyen belge inscrit au fichier des électeurs ou tout citoyen européen qui en fait la demande écrite auprès de la commune où il a sa résidence principale :

– apportant la preuve d’un extrait de casier judiciaire vierge de toute condamnation pénale ;

– domicilié dans la commune ;

– né au plus tard le 14 octobre 2000.

Lire la suite...

Les trois partis traditionnels font un choix au rabais !

Pour le président de DéFI, Olivier Maingain, et le vice-président exécutif, Jonathan Martin, la réforme des cumuls des mandats annoncée par les trois partis traditionnels PS, MR et cdH prouve une nouvelle fois que ces trois partis sont incapables d’amorcer une véritable réforme de la gouvernance publique en Wallonie.

Certes, les règles en vigueur concernant le décumul des mandats étaient absconses et ne permettaient pas aux électeurs de faire leur choix en connaissance de cause car le décret de 2010, voulu par Ecolo, était une usine à gaz, comparable au financement du photovoltaïque organisé par ce même parti.

Lire la suite...

Le gouvernement wallon masque son incapacité en accusant le fédéral !

Le couperet est tombé pour le gouvernement wallon. Le déficit du budget 2017 sera nettement supérieur aux attentes. Il passera de 200 à 640 millions, ce malgré une hausse inespérée des recettes fiscales. Un dérapage prévu de longue date par DéFI.

En 2016, DéFI pointait le manque de prudence budgétaire du gouvernement wallon. DéFI estimait, en effet, que le déficit budgétaire augmenterait de plus d’un milliard d’euros entre 2015 et 2019, sans changement radical de politique. Cette sonnette d’alarme n’a pas été entendue par le gouvernement wallon. Osons le dire, il s’agit d’une véritable catastrophe pour la Wallonie !

Primo, le gouvernement ne pourra tenir ses promesses de réformes, notamment dans le secteur, déjà sous-financé, du logement social.

Secundo, ce nouveau dérapage augmente le poids de la dette qui sera supportée par les jeunes générations, déjà frappées par un taux de chômage élevé. Cette annonce ne fait, finalement, que confirmer la prédiction des agences de notation, qui avaient dégradé, début juillet, la perspective de la notation de la Région wallonne de stable à négative.

Lire la suite...