info@carlomendola.be 047158 91 83

RokGallery Module

Ce conseil va créer 2 règlements  différents pour les emplacements de parkings.éloignés de quelques mètres...
.

Se protéger de la chaleur et se rafraîchir régulièrement
Pour éviter les coups de chaleur et la déshydratation, il est important de se protéger de la chaleur et de se rafraîchir régulièrement:

Protégez-vous du soleil: restez à l’ombre, portez une casquette ou un chapeau.
Badigeonnez-vous de crème protectrice
Ne faites pas d’effort physique intense pendant les périodes les plus chaudes de la journée
Buvez régulièrement. De l’eau ! L’alcool, les boissons sucrées et le café aggravent la déshydratation.
N’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater.
Chez vous, gardez les fenêtres, tentures, stores et volets fermés pendant la journée.
Aérez la nuit
Pensez à vous mais également aux personnes à risques en cas de canicule
Les enfants, les personnes âgées, les malades et les personnes isolées sont plus sujettes aux complications liées aux fortes chaleurs. Pensez-y, aidez-les ! Assurez-vous qu’elles s’hydratent régulièrement et qu’elles se protègent du soleil.

Ce vendredi 1er février, des professeurs d’université, constitutionnalistes et environnementalistes ont présenté une « loi spéciale climat ». Cette proposition de loi revoit les objectifs belges en matière climatique à la hausse tout en y respectant le principe de justice sociale. 
Par la voix de son président Olivier Maingain, DéFI annonçait sur Twitter être « prêt à discuter et voter la loi climat préparée par les professeurs d’université. » « Allons de l’avant! Plus de tergiversations« , a poursuivi le président de DéFI.

En cas d’alerte à la population (orage, inondation,..), les autorités doivent pouvoir avertir leurs citoyens en situation d’urgence, de manière la plus rapide, claire et efficace possible afin qu’ils adoptent les bons comportements pour leur sécurité et celle de leurs proches.

Pour aider le villes et communes dans cette mission, le Centre de Crise (SPF Intérieur) offre la possibilité de souscrire à un système d’alerte performant Ce système se nomme BE ALERT

 Ce système possède une alerte intégrée multi-canale
(messages vocaux vers téléphones fixes ou mobiles, SMS, e-mail, fax et médias sociaux) •
Un outil opérationnel 24/7 •
 Une identification claire de l’origine de l’alerte •
Utilisable aussi pour des communications d’intérêt public

C’est avec stupéfaction que DéFI a pris connaissance de l’adoption en première lecture de la mesure visant à soutenir les étudiants wallons qui fréquentent une institution wallonne et « kotent » loin de chez eux en leur octroyant une prime annuelle de 1.000 €. Pour DéFI cette mesure totalement inégalitaire et protectionniste, est la preuve par l’absurde de ce qu’il ne faut surtout pas faire, et du danger que représente la régionalisation de l’enseignement.

Le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit siffler la fin de la récréation et réunir d’urgence les ministres wallons et bruxellois compétents pour empêcher qu’une telle mesure discrimine non seulement les Wallons entre eux, mais également les Bruxellois et les Wallons qui sont de factoencouragés à choisir un établissement situé uniquement sur leur territoire régional. Ceci pose beaucoup de problèmes notamment pour les établissements qui se sont spécialisés dans un enseignement (art, cinéma, médecine vétérinaire, …) et qui n’existent tantôt qu’à Bruxelles, tantôt qu’en Wallonie.

Chères collègues,

Nous avons déjà parlé de la rue Batty de Fleurus, à diverses reprises de ces intersections avec les avenue du Ponant et du Levant ma proposition a pour but d’améliorer la sécurité aussi bien des automobilistes, des cyclistes et bien entendu des piétons.

Cette rue  qui est quasi une belle ligne droite ( +/- 1  km) , poss”de deux  coussins berlinois et bien entendu un radar préventif qui est présent depuis un long moment.

Je ne vous propose pas ici de placer un radar réprésif dans l’immédiat mais bien de poser,  aux deux intersections (av du Ponant et du Levant),
des Miroirs de circulation comme l’on peut en trouver a d’autres endroits de Gembloux où la situation de géographique de la route est  similaire comme à Lonzée au croisement des rues de Lonzée et de la Goyette, ou encore devant l’hôtel de ville

Définition du Miroir de circula
tion que l’on peut trouver sur auprès de  est la suivante
 
Le miroir de circulation est l'élément indispensable pour différents contrôles, que ce soit pour voir des parties cachées ou encore entrevoir les véhicules...
Ce miroir de sécurité permet de contrôler 2 directions, soit une vision à 90°.

Priorités de DéFI en matière de politique contre le réchauffement climatique et le renforcement de la qualité de l’air

=> Adopter avant les élections du 26.05.2019 la proposition de loi spéciale présentée par les professeurs d’université, visant à définir les objectifs globaux de la Belgique en matière de politique climatique.

=> Obliger les producteurs de biens et prestataires de services de déterminer pour chaque bien et chaque service le coût de leur empreinte environnementale et plus spécifiquement l’évaluation de leur émission de gaz à effet de serre. Il s’agit de permettre aux consommateurs d’avoir une information transparente pour déterminer leurs choix et adopter les bons comportements favorables à l’environnement, voire compenser par des actions concrètes, le coût environnemental de leur consommation.

=> Imposer à toutes les compagnies aériennes, ayant des vols au départ ou à destination de l’Europe, de payer une redevance correspondant au coût que représentent à 15 % de leurs émissions de CO2 sur l’ensemble de leurs trajets et instaurer une taxation spécifique sur le fuel maritime. 50 % du rendement de ces redevances/taxes seront affectés à la transition énergétique et à la performance énergétique des bâtiments et 50 % le seront à l’octroi d’un chèque mobilité aux citoyens qui utilisent des modes de transport conformes à l’exigence environnementale (le montant du chèque sera déterminé en fonction des revenus).

La ville de Gembloux a signé une convention d’entretien des cours d’eau de 3ème catégorie avec la Province.
Les entretiens ont d’ailleurs débutés l’an dernier.

Du point de vue de l’assainissement, le village de sauvenière est totalement égoutté et un collecteur amène les eaux usées à la station d’épuration de la ville de Gembloux situé à Corroy-le-Château.

Le village de Grand-leez n’est quant à lui pas épuré, c’est à dire que le réseau d’égouttage communal est incomplet et qu’il se déverse dans l’Orneau et non dans la station d’épuration (laquelle relève des compétences de l’INASEP et de la SPGE.

 

Le centre-ville et son parking

Monsieur le Bourgmestre en décembre 2017, le Collège décidait d’octroyer la gratuité du parking, géré par City Parking, chaque samedi du mois de décembre, ce qui avait pour objectif d’attirer plus de chalands auprès des commerces du centre-ville t et de surcroît à proximité de la patinoire.

Immédiatement DéFI Gembloux a félicité le Collège de l’initiative et vous suggérions de continuer sur votre lancée de maintenir l’action durant les mois de dit de soldes à savoir janvier et juillet. (Votre réponse fût plutôt positive : « …la proposition qu’il contient rejoint les réflexions du Collège développe dans le but de soutenir l’attractivité du centre-ville et qui l’ont conduit, cette année, à élargir les plages de gratuité tous les samedis du mois de décembre. Pour l’année prochaine, nous ne manquerons pas de prendre en considérations votre suggestion. »)

Malheureusement, en janvier 2018, les clients ainsi que les commerçants n’ont pu compter sur la gratuité du parking.

Par contre en juillet 2018, bingo, la gratuité du parking revenait pour le plus grand plaisir des clients du centre-ville, mais également des habitués de Gembloux Plage.
Nous voilà arrivé en décembre 2018 avec son traditionnel parking gratuit le samedi.

Monsieur le Bourgmestre voici mes questions :


Strict Standards: Non-static method MYFacebookFanbox::getContent() should not be called statically in /home/everysityk/carlomen/modules/mod_facebook_fanbox/mod_facebook_fanbox.php on line 20

Notice: Undefined variable: siteurl in /home/everysityk/carlomen/modules/mod_facebook_fanbox/fanbox.php on line 94

Agenda

ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found: ROKSTORIES ERROR: File not found:
image image image image image image image image
DéFI Gembloux se mobilise pour la journée mondiale de lutte contre le SIDA En 1988, l’Assemblée générale de l’ONU avait exprimé sa vive préoccupation devant la pandémie de sida. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait alors choisi la date du 1er décembre comme Journée mondiale de lutte contre le sida. Aujourd’hui, comme lors du 1er décembre des sept dernières années, les DéFI Jeunes se sont mobilisés aux alentours de campus universitaires et de gares en Fédération Wallonie-Bruxelles pour sensibiliser les jeunes et affirmer leur soutien à cette campagne en distribuant des préservatifs.
Cliquez ici pour visualiser le reportage de Canal ZOOM
Read the Full Story
DéFI Gembloux s’alarme des fréquents accidents de la route à Gembloux Au cours de ces dernières 24 heures, deux accidents graves ont encore eu lieu à Gembloux sur la N4, la section gembloutoise de DéFI s’alarme. Suite à la charte mise en place par le collectif Parents d’Enfants Victimes de la Route (PEVR), des objectifs à atteindre en terme de sécurité routière avaient pourtant été fixés et la commune s’était engagée à les respecter du mieux possible. Néanmoins, force est de constater que beaucoup reste à faire… Parmi les objectifs fixés dans la charte, c’est celui d’investir 30.000 euros des radars préventifs qui interpelle en premier lieu Carlo Mendola, président de la section locale amarante. D’après les informations recueillies, il s’agirait plus exactement de l’achat d’une dizaine d’appareils. Certains radars ont d’ailleurs déjà été achetés et placés (aux abords des écoles (Grand-Manil, les Isnes) et des zones sensibles tels que la rue Batti de Fleurus). Néanmoins, d’autres radars mobiles devraient venir renforcer le dispositif existant. DéFI rappelle l’urgence de ces achats ! Autre problématique: le réaménagement de la N4. Un rond point verra le jour entre la rue Maréchal Juin et la rue du Bordia et la vitesse sera réduite à 70 km/h entre le rond-point des 3 clés et le futur rond-point dont les travaux ne débuteront pas avant juin 2016. Read the Full Story
N4 : DéFI dénonce un immobilisme dangereux ! N4 : DéFI dénonce un immobilisme dangereux ! La N4 a encore été le théâtre d’un accident ce 20 juillet 2016. Au total, 7 accidents graves ont été enregistrés depuis avril 2016 sans qu’aucune mesure n’ait été prise.  DéFI Gembloux demande des mesures temporaires pour sécuriser un axe plus que jamais meurtrier. L’hécatombe des derniers mois  sur la N4 n’a pas fait vaciller l’administration wallonne. Les investissements promis par la Région Wallonne tardent à se concrétiser, au détriment de la sécurité de tous les usagers.     La construction d’un rond-point entre la rue Maréchal Juin et la rue du Bordia prévue pour ce mois de juin n’a toujours pas débuté.
    L’achat d’une dizaine de radars, prévu notamment pour sécuriser les abords des écoles, n’est pas encore finalisé. Comme le prévoit la charte mise en place par le collectif Parents d’Enfants Victimes de la Route (PEVR) signée en 2012 par la ville de Gembloux.
    Les feux tricolores entre la N4 et la rue Baty de Fleurus tardent, eux aussi, à voir le jour. Ils sont, pourtant, annoncés depuis plus de deux ans.
Read the Full Story
Organisation des élections communales d’octobre 2018 – Appel à candidatures La section DéFI de Gembloux, se présentera aux suffrages des électeurs lors des prochaines élections communales d’octobre 2018. Pour préparer cette échéance et conformément aux statuts du parti, nous adressons les trois appels à candidatures suivants : – Appel à candidatures comme chef/fe de file. Elu/e par l’assemblée générale, ce/tte dernier/re est chargé/e de coordonner l’élaboration de la liste des candidats aux prochaines élections communales et est la personne qui sera normalement appelée à tirer la liste DéFI. – Appel à candidatures comme sage, membre de la commission électorale locale. Désignés par vote secret par le comité de la section, deux « sages » composeront, avec le/la chef/fe de file, une commission électorale chargée de préparer les listes électorales selon la procédure prévue aux articles 49 et suivants des statuts des instances locales et provinciales. – Premier appel à candidatures aux élections communales 2018. Un deuxième appel sera lancé en septembre 2017. Le cas échéant, un troisième et ultime appel sera lancé en janvier 2018. Peut poser sa candidature aux élections communales Tout citoyen belge inscrit au fichier des électeurs ou tout citoyen européen qui en fait la demande écrite auprès de la commune où il a sa résidence principale : – apportant la preuve d’un extrait de casier judiciaire vierge de toute condamnation pénale ; – domicilié dans la commune ; – né au plus tard le 14 octobre 2000.
Read the Full Story
La rage taxatoire du gouvernement De Wever-Michel conduit à l’impasse budgétaire ! Pour le président de DéFI, Olivier Maingain, le trou budgétaire abyssal annoncé démontre l’amateurisme préoccupant du gouvernement De Wever-Michel. Après l’évanescent ministre Jamar, fâché avec les chiffres, le duo Wilmès-Van Overtveldt est incapable de construire un projet budgétaire sur des bases sérieuses.

Cet échec budgétaire est la conséquence des mauvais choix économiques opérés par le gouvernement. La croissance économique est inférieure en Belgique à la moyenne européenne; à défaut d’une croissance plus forte, il n’y aura ni résorption des déficits, ni diminution de la dette publique.
Read the Full Story
Un 2e saut d'index ? Une nouvelle obsession dogmatique de la N-VA ! Pour le président de DéFI, Olivier Maingain, la volonté de la N-VA d’imposer un deuxième saut d’index aux seuls fonctionnaires et aux allocataires sociaux relève de l’obsession dogmatique et ne repose sur aucune exigence économique . La croissance économique est plus faible en Belgique que la moyenne des autres pays de la zone euro parce que le gouvernement De Wever/ Michel n’a toujours pas compris que le renforcement du pouvoir d’achat des travailleurs est le meilleur levier de la relance de l’économie. Ce que d’autres pays européens ont compris en revalorisant notamment les bas salaires.
Read the Full Story
L'introduction de la TVA sur les frais d'avocats réduit l'accès à la justice
Le 28 juillet dernier, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu un arrêt concernant les effets sur l’accès à la justice de la TVA sur les honoraires d’avocats. La CJUE a voulu savoir si le droit à un procès équitable – garanti par l’article 5 de la Convention européenne des droits de l’homme – était effectivement maintenu par l’introduction de la TVA sur les honoraires et frais des avocats. Il découle de cette introduction, effective depuis le 1er janvier 2014, qu’un particulier voit le coût de sa défense en justice augmenté de 21 % alors que la partie adverse (s’il s’agit d’un assujetti à la TVA ayant droit à la déduction) ne doit pas supporter le coût de la TVA. En outre, « l’accès à la défense prise en charge par l’État est limité à une petite catégorie de personnes, compte tenu des faibles revenus donnant droit au paiement des honoraires et frais d’avocats par l’État dans le cadre de l’aide juridique de deuxième ligne« , indique Olivier Maingain, président de DéFI.
Read the Full Story
Le gouvernement wallon masque son incapacité en accusant le fédéral ! Le couperet est tombé pour le gouvernement wallon. Le déficit du budget 2017 sera nettement supérieur aux attentes. Il passera de 200 à 640 millions, ce malgré une hausse inespérée des recettes fiscales. Un dérapage prévu de longue date par DéFI. En 2016, DéFI pointait le manque de prudence budgétaire du gouvernement wallon. DéFI estimait, en effet, que le déficit budgétaire augmenterait de plus d’un milliard d’euros entre 2015 et 2019, sans changement radical de politique. Cette sonnette d’alarme n’a pas été entendue par le gouvernement wallon. Osons le dire, il s’agit d’une véritable catastrophe pour la Wallonie ! Primo, le gouvernement ne pourra tenir ses promesses de réformes, notamment dans le secteur, déjà sous-financé, du logement social. Secundo, ce nouveau dérapage augmente le poids de la dette qui sera supportée par les jeunes générations, déjà frappées par un taux de chômage élevé. Cette annonce ne fait, finalement, que confirmer la prédiction des agences de notation, qui avaient dégradé, début juillet, la perspective de la notation de la Région wallonne de stable à négative.
Read the Full Story

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données